par Clementine
sur March 23, 2017
5 min de lecture

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir la péninsule du Cap. C’est sur ce petit bout de terre et de roches, situé au sud de Cape Town, que se trouve le célèbre Cap de Bonne-Espérance (Cape of Good Hope).

Les paysages pour vous y rendre sont d’une beauté à couper le souffle : immense plage de sable blanc, route spectaculaire à flanc de falaise, ports pittoresques, baie enchanteresse… Tout est réuni pour vous faire passer une journée magique, à découvrir l’un des plus beaux endroits d’Afrique du Sud.

Première étape : escale au port de Hout Bay

Phoques dans le port de Hout Bay

Phoques dans le port de Hout Bay

Premier arrêt de notre périple : Hout Bay. Promenez-vous entre les échoppes d’artisanat africain ; admirez les bateaux amarés avec les montagnes de Chapman’s Peak en arrière-plan ; laissez-vous envouter par la danse aquatique des phoques dans les eaux claires du port.

port de hout bay

Quelques minutes hors de l’eau en échange de poisson frais

Deuxième étape : Simon’s Town et Boulders Beach

Nous atteignons Simon’s Town aux alentours de midi. En route, nous passons par des endroits sublimes qui valent absolument un arrêt photo ! Pour nous rendre à Simon’s Town, nous empruntons Chapman’s Peak Drive : il s’agit là d’une très belle route littorale où les voitures serpentent entre falaises abruptes et mer déchaînée. A vous le superbe panorama sur l’océan, Hout Bay, et comme toujours, les montagnes du Cap pour une toile de fond aux allures féériques, irréelles.

Hout Bay - chapman's peak drive

Hout Bay, vu depuis Chapman’s Peak Drive

S’en vient ensuite Noordhoek et son immense plage de sable blanc, très appréciée des surfeurs pour ses rouleaux sans fin.

Plage de Noordhoek

Plage de Noordhoek au matin

Après un court arrêt à Simon’s Town où nous reviendrons plus tard pour déjeuner au bord de l’eau, nous prenons la direction de Boulders Beach. Cette plage est très connue dans la région car elle abrite une colonie de pingouins africains. Il s’agit en fait de manchots du Cap, seule espèce de pingouins présente sur le continent africain.

 

Boulders Beach

Un manchot du Cap part à l’eau, à Boulders Beach

Après avoir passé quelques minutes (ou peut être 1 heure, on ne voit pas le temps passer sur cette plage), nous sommes tous d’accord pour dire que ces manchots sont vraiment très mignons, et bien qu’ils ne sentent pas très bon et ne nous prêtent aucune attention, nous prenons plaisir à les observer marcher gaiement en direction de l’océan, couver leurs oeufs, et se blottir les uns contre les autres pour se protéger du vent. Malheureusement, cette espèce de manchot voit sa population décliner au fil des décennies : estimée à 4 millions d’individus au début du 20ème siècle, l’espèce ne comptait en 2010 plus que…. 55 000 individus. En cause : la perte de leur habitat, les pratiques de surpêche destructrices pour la vie marine, la pollution…

 

Boulders beach

Un manchot du Cap

Nous revoici au port de Simon’s Town. Des restaurants installés autour du port vous proposent un menu varié à base de poissons fraîchement pêchés ! C’est l’endroit parfait pour une pause-déjeuner.

Port de Simon's Town

Port de Simon’s Town

Troisième et dernière étape : le Cap de Bonne-Espérance et la pointe du Cap

La première partie de notre journée touche à sa fin après un déjeuner savoureux. Direction le bout de la péninsule pour la dernière étape de notre journée-découverte. Nous arrivons enfin à destination après une trentaine de minutes en voiture.

Cap de bonne espérance

En haut du Cap de Bonne-Espérance

La péninsule du Cap est souvent considérée à tort comme le point le plus au sud de l’Afrique, et aussi le point où se rencontrent les océans Indien et Atlantique. Il s’agit en fait de Cape L’Agulhas (le Cap des aiguilles), situé à 4 heures de route à l’est.

Cap de Bonne-Espérance vu depuis la pointe du Cap

Cap de Bonne-Espérance vu depuis la pointe du Cap

Un peu d’histoire… Le Cap de Bonne-Espérance fut découvert par les navigateurs portugais à la fin du 15ème siècle. C’est Bartholomeu Diaz qui fut le premier à le découvrir, mais ce dernier ne parvint à le franchir et le nomma même le “Cap des tempêtes” en raison des courants et vents déchaînés qui ont causé la perte de nombreux navires sur la Route des Indes…  S’en vint ensuite le célèbre Vasco de Gama qui en 1497, en route pour les Indes, fut le premier à franchir le Cap, ouvrant ainsi la voie de la Route des Epices, empruntées par moults navigateurs après lui. Il arriva en Inde en 1498 avec sa flotte de trois navires. En raison de ses nombreux rochers escarpés, de ses courants agités et des bourrasques de vent qui soufflent presque continuellement, le Cap de Bonne-Espérance fut très longtemps redouté par les marins et navigateurs. Il fait aujourd’hui partie du Parc national de Table Mountain avec la Pointe du Cap, où une flore et une faune riches se sont développées.

cape point

Vue sur l’océan Atlantique depuis la pointe du Cap

Vous souhaitez vous aussi explorer la péninsule du Cap lors de votre séjour à Cape Town, découvrez dès à présent notre excursion guidée d’une journée jusqu’à la pointe du Cap.