par Maxime
sur May 15, 2017
3 min de lecture

S’il y a bien une chose qui fait la réputation du Nigéria en Afrique, c’est son influence culturelle ! Une industrie musicale en perpétuel renouvellement, une littérature florissante, et désormais, une production cinématographique abondante qui depuis plusieurs années innonde l’Afrique avec ses séries, films, et documentaires en tous genres. Vous connaissez le célèbre Hollywood, certains connaissent Bollywood, laissez-nous vous présenter maintenant… Nollywood !

Le Nigéria s’est hissé en moins de 10 ans à la seconde place des puissances cinématographiques du monde en termes de volume de production (derrière Bollywood en Inde, et devant Hollywood aux États-Unis). Malgré les budgets dérisoires et une qualité qui laisse souvent à désirer, les films rencontrent un immense succès populaire en Afrique de l’ouest et jouissent d’une audience proche des 150 millions de spectateurs.

En quelques chiffres, Nollywood c’est :

Beaucoup de critiques ont été prononcées quant à la qualité des films nollywoodiens. Cependant il est important de relever le fait que le Nigéria est le seul pays d’Afrique noire à produire lui-même les images qu’il consomme. En effet, l’Afrique du sud, seul vrai concurrent, connait un marché de la télévision et du cinéma pleinement dominé par les séries et les films américains.

Cependant, le cinéma nigérian évolue et continue de se faire un nom à l’international.

Avec un budget de plus d’un million de dollars, le thriller “The CEO”, présenté à Londres en octobre 2016, est un exemple de grosse production très éloignée des films à très petit budget qui caractérisaient jusqu’alors l’industrie de Nollywood.

L’influence culturelle du Nigéria s’est largement étendue en dehors des frontières de l’Afrique. Cette déferlante a vu le jour grâce à l’arrivée des caméras et à l’hyperactivité d’apprentis cinéastes. Aujourd’hui, des superproductions de plusieurs millions de dollars sont diffusées dans certaines salles obscures étrangères et les réalisateurs nigérians commencent à investir les tapis rouges des festivals internationaux.

Cependant, il est très important de savoir que comme disait Chika Anadu, réalisateur nigérian : “Nollywood est un genre, et non pas l’intégralité de l’industrie cinématographique nigériane. Cependant, aucun des réalisateurs de la “nouvelle vague” nigériane n’auraient pris conscience de ce qui était possible sans le modèle de Nollywood.”

Pour aller plus loin, voici quelques films majeurs du paysage cinématographique nigérian :

  1. Mr & Mrs : Sorti en 2012, réalisé par Ikechukwu Onyeka est une romance dramatique devenue depuis un immanquable de Nollywood.
  2. The Return of Jenifa : Avec un succès impressionnant, The Return of Jenifa fait désormais partie de la culture pop nigériane et pour beaucoup, l’actrice Funke Akindele restera à jamais comme l’incarnation parfaite de Jenifa.
  3. Maami : Couronné de bon nombre de récompenses, ce film de Tunda Kelani raconte l’histoire tourmentée d’un joueur de football juste avant la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud.