par Garance Chassaing sur January 15, 2018
4 min read

Chaque année des centaines de milliers de gnous, zèbres et antilopes traversent les grandes plaines du Serengeti en Tanzanie pour rejoindre de nouveaux pâturages dans le Masai Mara au Kenya. Les herbivores de la savane en quête de nourriture et d’eau transitent alors d’une région à l’autre en fonction des saisons des pluies. Ils abandonnent derrière eux des plaines asséchées pour de nouvelles contrées verdoyantes.

On appelle ce spectacle la Grande Migration.

Gnous et zèbres à perte de vue dans la vallée du Masai Mara au Kenya.

Gnous et zèbres à perte de vue dans la vallée du Masai Mara au Kenya.

Pour tout amateur de safari la Grande Migration est l’expérience d’une vie tant le spectacle des milliers d’animaux en transition est exceptionnel et impressionnant. On décompte environ plus de 2 millions de gnous et 500 000 zèbres migrant chaque année de façon naturelle entre la Tanzanie et le Kenya.

Mais pour les observer encore faut-il se trouver au bon moment et au bon endroit. Car bien que ce phénomène ait lieu annuellement il est difficile de savoir quand exactement tant la saison des pluies varie d’une année à l’autre. Rhino Africa vous donne ici quelques conseils pour ne pas la manquer.

La Grande Migration, zèbres et gnous en noir et blanc par Clement Kigaru, le grand gagnant de notre compétition de photographies Africa's Photographer of the Year.

La Grande Migration vue par Clement Kigaru, le grand gagnant de notre concours photo Africa’s Photographer of the Year.

Itinéraire de la Grande Migration :

La migration est un phénomène circulaire qui commence dans la Région du Ngorongoro, traverse le Parc National du Serengeti puis se dirige au nord vers la Réserve Maasai Mara au Kenya, dans le sens des aiguilles d’une montre. Voici un itinéraire mois par mois :

En janvier et février, les pluies annuelles du Serengeti commencent. C’est le moment idéal pour les femelles gnous de donner naissance dans les plaines verdoyantes de Tanzanie.

En mars ou avril, la zone devient à nouveau sèche et désertique et les gigantesques troupeaux d’animaux sont forcés de se déplacer vers le Nord au lac Victoria au Kenya, où la saison d’accouplement commence.

Enfin vers juin ou juillet, ils se dirigent vers les plaines du Masai Mara où les animaux coulent de jours heureux avant de repartir pour les plaines de la Tanzanie en fin d’année.

Carte de la Grande Migration et son trajet entre la Tanzanie et le Kenya.

Où et quand voir la Grande Migration ? :

L’idéal est d’admirer la Grande Migration une fois que les animaux ont atteint le Masai Mara de juillet à octobre. Pourquoi ? Car la traversée de la rivière Grumeti et Mara au Kenya sont deux événements à ne pas rater. Il s’agit d’un moment fatidique et stratégique pour les animaux qui peuvent à tout moment croiser le chemin d’un prédateur tel que les nombreux crocodiles attendant sur les rives opposées ou cachés dans les eaux troubles des fleuves. C’est également le momement où les animaux restent le plus longtemps sur place sur une surface plus réduite.

Gnous et zèbres dans une plaine brumeuse au Kenya dans le Masai Mara.

La Grande Migration est le plus vaste phénomène migratoire terrestre. Crédit photo : Zhayynn

À quoi vous attendre ? :

Des gnous et zèbres par milliers traversant les plaines des plus belles réserves et parcs de l’Afrique australe. Mais pas seulement.

Bien souvent les troupeaux doivent traverser des fleuves qui sont autant d’embuches sur leurs chemins. L’occasion pour les voyageurs de se retrouver confrontés à des scènes de la vie sauvage dans son essence.

Les gnous se précipitent l’un après l’autre dans le fleuve dans une cacophonie générale. Suivant la loi impitoyable de la savane certains perdent la vie, noyés ou happés par un crocodile. Mais des centaines de milliers d’autres survivent et vagabondent de l’autre côté du rivage à la recherche de nouvelles patûres pour pérpetuer le cycle de la vie.

Traversée de la rivières par des milliers de gnous et zèbres dans la rivière du Mara au Kenya.

La traversée des fleuves par le cortège d’animaux est une expérience authentique de la vie sauvage. Crédit photo : Irene

Le truc en plus :

Prendre de la hauteur. Et si vous regardiez cela de haut ? Sur place vous pourrez organiser un safari en montgolfière pour voir les animaux par milliers depuis le ciel. Tel un nuage d’oiseaux en migration, le mouvement général du troupeau est un spectacle que l’on regarde inlassablement. Rajoutez un coucher de soleil sur les plaines du Masai Mara et gardez un souvenir indélébile de votre voyage en Afrique.

Prendre de la hauteur sur les plaines du Masai Mara.

Rhino Africa aime partager son amour pour le continent et la faune sauvage ! Si vous avez besoin de plus d’informations sur quand et où partir pour admirer ce spectacle de la nature, nos experts du voyage seront ravis de répondre à toutes vos interrogations.