par Garance Chassaing sur March 15, 2018
5 min read

Des centaines de photos envoyées et une seule nous fait cet effet ; le grand frisson face au cliché de la chasse d’un gnou encerclé par 5 guépards dans les plaines du Mara. Derrière l’objectif ?  Clement Kiragu, nommé pour sa participation grand gagnant d’Africa’s Photographer of the Year 2017. Sa récompense ? Le voyage d’une vie à travers l’Afrique.

Photo gagnante d'Africa's Photographer of the Year 2017 par Clement Kiragu. 5 guépard se jettent sur un gnou pour le dévorer.

Grand prix APOTY 2017 par Clement Kiragu

Clement Kiragu, gagnant d'Africa's Photographer of the Year 2017, contemplant fièrement son cliché

Clement regardant fièrement son cliché gagnant au dos du magazine Travel Africa.

La première partie du voyage de Clement l’a emmené au coeur du Kruger au Royal Malewane puis il est parti découvrir la vibrante ville du Cap au Silo Hotel. C’est lors de son passage par la Cité-Mère, que nous lui avons donné rendez-vous avec sa femme Nelly dans nos locaux pour échanger sur notre amour commun pour l’Afrique !

Alors le Kruger, c’était comment ?

I’m a big cat guy” nosu confie Clement. Pourtant quand on lui demande ce qu’il a préféré de son séjour au Royal Malewane il répond sans hésiter : “J’y ai vu pour la première fois de ma vie des chiens sauvages d’Afrique“. Et c’est vrai que c’est un événement ! Après des années, qu’il dit ne plus compter, à photographier la vie sauvage et les safaris à travers l’Afrique, voir cette espèces en danger a été une expérience extraordinaire.

Chien sauvage d'Afrique en action dans la région du Kruger

Chien sauvage d’Afrique en action dans la région du Kruger. Crédit photo : Sabi Sabi Earth Lodge

Et la ville du Cap, vos impressions ?

J’adore cette ville, j’aimerais y vivre !”. C’est un succès donc. Logé au luxueux Silo Hotel qui héberge également le musée d’art contemporain de Zeitz MOCAA, Clement et sa femme ne pouvait pas avoir de meilleur point de chute pour partir à la découverte de ce joyau d’Afrique. Mais sa nouvelle lubie pour la ville du Cap ne le détourne pas pour autant de son pays d’origine et sa ville de naissance : “Pour rien au monde je ne quitterai le Kenya et Nairobi, il y a tout ce dont j’ai besoin ici. C’est chez moi“.

The Silo, Zeitz MOCAA

The Silo hotel, l’hébergement parfait pour découvrir la Cité-Mère. Crédit photo : The Silo, Zeitz MOCAA

Comment a-t-il entendu parler du concours ?

Sans ma femme je n’aurais jamais participé à Africa’s Photographer of the Year, c’est grâce à elle !“. Nelly confirme. Clément et Nelly étaient en safari dans le Maasai Mara quand Nelly a du rentrer à Nairobi soudainement. A bord de l’avion, la jeune femme a trouvé la publicité du concours en dernière de couverture du magazine Travel Africa. Elle a directement pris une photo pour l’envoyer à son mari afin de l’encourager à participer. Aujourd’hui l’histoire se répète sauf qu’en dernière de couverture de Travel Magazine se trouve desormais la photo de son époux. Grâce à elle.

Africa's Photographer of the Year. Nelly, épouse de Clement Kiragu

Nelly est desormais plus que jamais attentive aux dernière de couverture, surtout quand y trône une photo de son mari !

Quelques mots sur son cliché gagnant ?

Cette configuration de 5 guépards est très rare car ce sont bien souvent des animaux solitaires. D’autant plus que leur technique de chasse est ici très différente de leur habitude. Au lieu de sprinter vers leur proie sur une longue distance pour l’avoir à l’usure, ils encerclent ici le gnou avant de l’attaquer en groupe” – ce qui ressemble davantage au comportement de chasse des lions ou des chiens sauvages.

Petit point sur sa carrière :

Je suis photographe professionnel seulement depuis deux ans” nous confie-il. “Et Africa Photographer’s of the Year est le premier concours photo auquel j’ai participé“. Avant cela Clement travaillait dans la publicité, jusqu’à ce qu’il réalise que ce n’était pas le domaine où il voulait évoluer. Il emmène desormais des clients en safari à travers le Kenya dans le Maasai Mara, pays d’où il est originaire, en plus de pratiquer sa passion au quotidien.

APOTY 2017 Photo souvenir avec Clement Kiragu sur la terrasse de Rhino Africa

Une photo souvenir sur la terrasse des bureaux de Rhino Africa avant de poursuivre leurs aventures !

Quant au futur ?

Et bien pour le moment je suis extrêmement excité à l’idée de visiter les Chutes Victoria“, où lui et sa femme se rendront pour clôturer leur beau périple à travers l’Afrique. Un voyage amplement mérité. Mais j’insiste sur le plus long terme car quand je vois la qualité de ses photos je ne peux m’empêcher de lui demander s’il compte organiser ou non une exposition photo prochainement ce à quoi il me répond : “J’ai besoin encore de trouver LE cliché avant de me lancer mais j’y arriverai“. Il nous avoue tout de même à demi-mot qu’il n’est pas impossible que Nairobi accueille sa première exposition d’ici un an. En tout cas  une chose est sure ; ce n’est pas la passion qui manque à la formule. “Il se lève le matin à 5h pour partir en safari photo et il revient 13 heures plus tard“, en plaisante Nelly. En même temps quand on voit ses clichés au soleil levant on aurait presque nous aussi de se lever si tôt, non ?

Lionne dans la savane au soleil levant par Clement Kiragu, gagnant d'Africa's Photographer of the Year 2017

The Golden Queen Crédit photo : Clement Kiragu

On a hâte chez Rhino Africa de découvrir les photos qui vont ressortir de son voyage bien mérité. Vous êtes tentés de participer à l’édition 2018 d’Africa’s Photographer of the Year ? Découvrez tout ce que vous devez savoir ici.