par Gabriel sur January 29, 2018
13 min read

Le Parc National Kruger… son simple nom suffit à évoquer des images oniriques : ciel empli d’oiseaux multicolores, éléphants immenses qui s’élèvent au-dessus des arbres, scènes de chasse haletantes entre les fauves et leurs proies…mais face à l’une des plus grandes réserves animalières d’Afrique, on peut vite se sentir perdu(e) : Quand partir ? Quel hébergement choisir ? Comment être sûr(e) de voir des animaux ? Heureusement, Rhino Africa est là pour répondre aux questions que vous vous posez. Dans cette FAQ nous vous donnons toutes les clefs pour réussir votre safari au Parc National Kruger :

Comment se rendre au Parc National Kruger ?

Envolez-vous directement pour Johannesbourg, puis prenez un second vol vers l’un des quatre aéroports qui bordent le Kruger (Nelspruit, Eastgate, Phalaborwa, Skukuza). Le choix de ce dernier dépendra de la localisation de votre hébergement.

Vous pouvez également vous rendre au parc en voiture depuis Johannesbourg. Comptez entre 4 et 7 heures de route selon votre point d’entrée dans le Kruger (portes sud, centre ou nord).

Lionceaux assis à l'aube parc Kruger Afrique Savane

La chance sourit aux plus matinaux. Crédit photo : Tea Riemsdyk

Quel est le meilleur moment pour visiter le Parc National Kruger ?

La meilleure réponse serait…aucun ! Ou plutôt tous. Le Kruger est ouvert aux visiteurs toute l’année et chaque saison a ses particularités et son intérêt.

Printemps (Septembre – Novembre)

Le printemps est le moment idéal pour partir en safari. C’est le pic de la saison sèche,  les points d’eau sont réduits et les animaux s’y regroupent en masse pour s’abreuver, ce qui en fait un lieu de rendez-vous incontournable. Les feuillages des buissons sont aussi moins denses et permettent une meilleure observation de la faune ! Enfin c’est le début de la période des naissances qui se prolongera jusqu’à l’été…

Mère et bébé babouin près d'une rivière au Kruger

Au printemps, les premiers nouveau-nés arrivent… Crédit photo : Anna Mart

Été (Décembre – Février)

L’été, les pluies qui succèdent à la sécheresse rendent la végétation plus dense et couvrent le parc de mille couleurs éclatantes. Cette période se prête très bien à l’observation d’oiseaux. Le parc en abrite quelques 517 espèces, vous aurez donc l’embarras du choix !

En revanche, il peut être plus ardu de repérer les animaux terrestres durant cette saison, car l’épais feuillage des arbres en fleurs leur offre un bon camouflage. Heureusement, nombre de lodges disposent de pisteurs qui sauront les débusquer pour vous.

L’été est également la saison des naissances pour beaucoup d’animaux, vous aurez donc la chance d’observer d’adorables nouveau-nés qui découvriront le parc (presque) en même temps que vous !

 Oiseau tisserand travailleur au nid Parc Kruger Afrique

L’été est la saison parfaite pour les amoureux des oiseaux. Crédit photo: Michelle Luck

Automne (Mars – Mai)

À l’automne, le Kruger est toujours vert mais les feuilles commencent à tomber. Les températures sont un peu plus basses qu’en été mais elles restent élevées, ce qui peut occasionner de superbes orages durant la nuit.

Orage sur le Parc Kruger

Même les Big Five tremblent devant la foudre. Crédit photo : Lucas Pols

Hiver (Juin – Août)

L’hiver est une période au climat agréable en Afrique du Sud. Les températures chutent à la nuit tombée mais restent relativement élevées au cours de la journée. Il s’agit également de la saison sèche. De même qu’au printemps, la végétation est claircemée et l’eau se fait rare. Les visiteurs n’ont donc qu’à tourner la tête pour observer les animaux, bien visibles derrière les rares touffes d’herbe et massés près des points d’eau.

Lion buvant au bord de l'eau

Difficile de boire avec un tel reflet…Crédit photo: Richard Tustin

Suis-je certain(e) de voir des animaux lors d’un safari au Parc National Kruger ?

Le Parc National Kruger abrite 147 espèces de mammifères. On y décompte environ 1 000 léopards, 1 500 lions, 17 000 éléphants et 48 000 buffles. Vos chances d’en croiser au moins quelques-uns sont donc très élevées ! Si vous êtes chanceux, vous pourrez observer les Big Five en une seule journée. Néanmoins, toute la magie du Kruger repose sur le fait que les animaux y sont laissés en totale liberté et se déplacent où bon leur semble.

Quelques recommandations ne sont donc pas inutiles pour être sûr(e) d’observer ces merveilleuses créatures :

• Si vous le pouvez, nous vous recommandons de rester au moins quelques jours dans le parc (entre 3 et 5 au minimum)

• Déplacez-vous ! Vous trouverez des hébergements de grande qualité aux quatre coins du parc, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, cela vous invite donc à ne pas rester sur place et à explorer la plus grande surface possible de cet immense espace.

• Commencez votre exploration de préférence très tôt le matin ou en fin d’après-midi, quand la fraîcheur du soir commence à s’installer. En pleine journée les animaux font généralement la sieste à bonne distance du bruit des voitures (personne n’aime être dérangé pendant sa sieste).

• Munissez-vous de jumelles, observez régulièrement les environs et soyez vigilant : on ne sait jamais quand un guépard va débarquer à la poursuite d’une antilope !

• Pour vous simplifier la vie, au lieu de voyager seul(e), laissez-vous guider par un ranger expert des environs. Il saura vous mener sur les traces des animaux que vous souhaitez voir et vous fera sûrement découvrir des trésors cachés du parc…

• Pour une vraie expérience de la vie sauvage, laissez-vous tenter par des parcours en-dehors des sentiers battus. Certains lodges proposent notamment des safaris hors-pistes et des safaris nocturnes.

Rencontre en voiture avec un éléphant au Kruger

Les éléphants sont assez difficile à rater…

Puis-je me déplacer librement en voiture dans le parc ?

Il est possible de parcourir le parc par soi-même en voiture, moyennant le paiement d’un droit d’entrée. Néanmoins, étant donnée l’immensité du parc (près de 19 500 km²) vous risquez de vous perdre ou de passer votre journée à sillonner le parc pour finalement ne pas voir grand-chose, faute de savoir précisément où chercher. Nous vous recommandons d’y séjourner au moins quelques jours et d’alterner conduites en solitaire et safaris encadrés par un ranger et tracker – ces derniers sont organisés le plus souvent par votre lodge.

Léopard avec jeep en arrière-plan Parc Kruger

Un peu de patience et la chance vous sourit ! Crédit photo : Singita

Puis-je visiter le Parc National Kruger avec des enfants ?

Bien qu’il soit en général déconseillé d’emmener des enfants en bas âge en safari, de nombreux lodges proposent une offre adaptée aux familles, avec des jeux et des itinéraires safaris calibrés pour les enfants un peu plus âgés. Certains établissements recommandent aux familles avec enfants de louer un véhicule privatif pour leurs excursions dans la brousse. Parmi les lodges family-friendly que nous apprécions, nous vous recommandons Londolozi, Singita Castleton Camp, Honeyguide Khoka Moya Camp et Ulusaba Rock Lodge. Pour en savoir plus lisez notre article sur les safaris en famille au Kruger ici.

Enfant en safari regardant avec des jumelles

Certains lodge proposent des safaris pour enfants. Crédit photo : Khoka mova camp

Pourquoi certains lodges du Parc National Kruger sont-ils si chers ?

Tout d’abord, il est important de noter que le prix que vous payez lors de votre réservation ne couvre pas seulement le logement et les repas. Il comprend également souvent deux excursions quotidiennes dans la savane en compagnie d’un ranger professionnel, ainsi que quelques avantages supplémentaires tels que le souper et les digestifs.

De plus, un certain nombre de lodges sont situés au sein de réserves et de concessions privées où le nombre de véhicules est limité. Ceci permet de ne pas perturber le mode de vie des animaux et assure aux visiteurs une expérience safari authentique et paisible loin des foules. Ces espaces exclusifs ne sont donc pas ouverts au grand public, contrairement au reste du Parc National Kruger.

Terrasse de la suite familiale Leasdwood à Silvan.

Le lodge Silvan Safari fait partie des lodges nichés au coeur des très belles réserves privées.

Quelle est la différence entre le Parc National Kruger et les réserves privées qui l’entourent ?

Le Parc National Kruger est ouvert au public, moyennant le paiement d’un droit d’entrée. Il permet donc aux visiteurs de se déplacer dans son enceinte avec leur propre véhicule. Il a également des horaires d’ouverture et de fermeture fixes, de même que certaines restrictions qui ne sont pas en vigueur dans les réserves et les concessions privées. Ces dernières sont des propriétés exclusives qui ne sont pas ouvertes à tous – uniquement à ceux qui résident dans leur enceinte.

Parmi les réserves que nous apprécions le plus, nous vous recommandons Sabi SandTimbavati et Lion Sands. Les lodges y sont généralement plus haut de gamme et l’expérience safari est pensée sur-mesure, à l’abri des touristes et encadrée par un tracker et ranger entièrement à votre disposition vous assurant de voir un plus grand nombre d’animaux pendant votre séjour.

Famille de guépard faisant la sieste dans la savane au Kruger

Au Kruger, les guépards sont des stars. Crédit photo: Katharina Riebesel

Ce sont sans doute ces dernières qui offrent les expériences safari les plus profitables. Seul un petit nombre de visiteurs et de véhicules est autorisé en leur sein. Les animaux, eux, peuvent aller et venir librement, car elles sont dépourvues de barrières. Vous verrez donc sans doute plus de lions et d’éléphants que d’êtres humains si vous choisissez de séjourner dans l’une d’entre elles.

Lion dans la réserve de Sabi Sand à la frontière du Parc Kruger, Afrique du Sud

Rencontre privilégiée avec le roi de la savane au coeur de Sabi Sands.

Faut-il prendre un traitement contre la malaria avant de visiter le Parc National Kruger ?

Le Parc National Kruger est situé dans une zone exposée à la malaria. Néanmoins, en prenant vos précautions, vous devriez réussir à éviter de l’attraper sans problème. Durant l’été, qui correspond à la saison des pluies, les moustiques sont plus nombreux. Heureusement, tous les lodges du parc et des réserves environnantes disposent de moustiquaires fixées aux fenêtres et dressées autour des lits, ainsi que d’autres répulsifs. L’hiver le risque est bien moindre mais pas inexistant.

Pour éviter tout danger, assurez-vous de prendre un traitement préventif contre la malaria lors de votre séjour. Si votre préoccupation principale est d’éviter les zones à risques nous vous recommandons la Réserve Naturelle de Madikwe et le Parc National de Pilanesburg, tous deux situés dans la province Nord-Ouest de l’Afrique du Sud.

Lion dans les hautes herbes à Madikwe

Madikwe offre également de magnifiques points de vue…

Quels sont les meilleurs lodges du Parc National Kruger ?

Difficile de répondre tant les options sont nombreuses. S’il ne fallait en choisir que quelques-uns (sur la base du confort, du service, des repas et de l’expérience safari en général) nous vous recommanderions en premier lieu Silvan Safari, véritable oasis de luxe et de raffinement niché au sein de l’idyllique réserve de Sabi Sand. Londolozi, Chitwa Chitwa, Lion Sands et Singita sont également d’excellents choix.

Langer Pool, Sonnenliegen und Sonnendeck der Hauptlodge von Silvan Safari

Terrasse extérieure de Silvan Safari d’où vous pourrez admirer la faune.

Quelles activités peut-on pratiquer au Parc National Kruger ?

Saisissez vos jumelles et enfilez vos bottes, amis explorateurs ! Au Parc National Kruger, vous êtes là pour vous aventurer dans la nature sauvage, admirer les animaux et profiter à fond de ce dépaysement total. Selon la zone dans laquelle vous logez, vous pouvez espérer effectuer des safaris en voiture, à pied à travers le bush ou même dîner au beau milieu de la savane et dormir dans une luxueuse retraite à la belle étoile.

Dîner aux chandelles dans la brousse

Dîner aux chandelle en pleine brousse ? C’est possible au Kruger. Crédits photo : Lion Sands

Que faut-il emporter dans sa valise lorsqu’on part en safari ?

Pour éviter les mauvaises surprises et profiter au mieux des bonnes, un départ en safari ne s’improvise pas. Vous pouvez lire notre article “Que mettre dans sa valise pour partir en safari” afin d’être incollable sur le sujet. Voici déjà une petites listes des indispensables à ne pas oublier :

  • Vêtements adaptés (nous y reviendrons)
  • Sac à dos
  • Jumelles
  • Appareil photo avec un bon objectif et suffisamment de mémoire pour immortaliser tous vos instants magiques
  • Chapeaux, lunettes de soleil et crème solaire
  • Anti-moustiques
  • Traitement anti-malaria
  • Lampe de poche
  • Stick à lèvres
Guépard à la poursuite d'une antilope dans la savane

Ça serait bête d’oublier ses jumelles… Crédit photo: Katja Baumann-Kouwenberg

Y a-t-il des vêtements à éviter en safari ?

Bien qu’il n’y ait pas de dress code établi ni de vigile à l’entrée du parc, les couleurs vives sont définitivement à proscrire. Prévoyez des vêtements légers, décontractés et confortables dans les tons neutres, type kaki ou beige. Selon la saison, pensez à prendre des vêtements chauds types pulls, écharpes et gants, notamment l’hiver ou les températures chutent fortement à l’aube et en fin de journée.

Lionne dans les hautes herbes

Fondez-vous dans le décor ! Crédit photo : Alex Maas

Combien de temps faut-il rester dans le Parc National Kruger ?

Difficile de choisir la durée idéale, spontanément on aurait envie de vous dire de ne jamais partir…Pour être plus réalistes, nous vous conseillons de rester au moins trois jours par lodge et d’enchaîner plusieurs lodges situés dans différentes aires du parc. Si vous restez six jours vous pouvez donc partager votre temps entre deux lodges. Cela vous assurera une variété de paysages et d’animaux à observer et augmentera vos chances de repérer tous les Big Five.

Famille de léopards

Ça donne envie de rester un peu plus longtemps, non ? Crédit photo: R&Gdavies

Où aller ensuite ? Quelles destinations complètent le mieux un séjour au Parc National Kruger ?

Que serait un safari sans un petit passage par la ville ? Ou sans aller ensuite admirer une des Merveilles de la Nature ? Selon nous, les deux destinations qui vont naturellement de paire avec le Kruger sont le Cap et les Chutes Victoria.

Profitez d’une expérience unique entre métropole mondiale et écrin de nature en explorant la Cité-Mère, ses rues vibrantes et colorées, les sommets vertigineux de la Montagne de la Table et de Lion’s Head et le spectacle saisissant de la Pointe du Cap fendant la mer en deux Océans.

Vue du Cap avec Table Mountain en arrière-plan depuis la piscine du Silo Hotel, au V&A Waterfront

Laissez-vous envoûter par l’atmosphère du Cap. Crédit photo : Mark Williams

Ou alors, lancez-vous sur le traces de Livingstone à la découverte des majestueuses Chutes Victoria. Approchez-vous à quelques pas des plus larges chutes d’eau du monde pour écouter « la fumée qui gronde » telle que surnomée par les locaux. Peut-être même oserez-vous-vous baigner dans la vertigineuse « Devil’s Pool », aux portes du vide…

Victoria-Fälle bei Sonnenuntergang

Les Chutes Victoria, ambassadrices de l’Afrique à travers le monde…Crédit photo : Philip Judd

Paré pour partir ? Rendez-vous ici pour planifier votre aventure sur-mesure à la découvertes des lieux les plus merveilleux d’Afrique !