par Gabriel sur March 9, 2018
7 min read

Si on vous dit félins d’Afrique, à quoi pensez-vous ? Évidemment les premières images qui viennent en tête sont celles du lion, du guépard ou du léopard. Pourtant, à côté de ces stars que le monde entier nous envie, le continent abrite plusieurs autres prédateurs moins célèbres mais tout aussi fascinants. Nous vous présentons aujourd’hui un top 6 des félins les moins connus d’Afrique.

 

1. Le Serval

 

Description et habitat

Ce félin de taille moyenne se caractérise par de longues et larges oreilles arrondies et un cou allongé. Ces deux atouts lui permettent d’entendre et de voir à bonne distance au-dessus des hautes herbes. Son pelage peut-être couvert de tâches noirs à l’instar du guépard, uni ou rayé au niveau du dos. Il se répartit principalement en Afrique australe dans les zones de savane humide. On peut notamment l’observer en nombre dans le Parc National de Luambe en Zambie.

Comportement de chasse

Carnivore, le serval se nourrit de petites proies : rongeurs, antilopes naines et oiseaux. Il subit parfois la prédation de son cousin le léopard mais est surtout vulnérable à l’homme, qui le chasse pour sa fourrure et réduit son territoire par son activité.

Domestication

Amical, le serval a longtemps été domestiqué pour chasser les rats et les oiseaux qui s’attaquaient aux culture, ou simplement comme animal de compagnie. Les Égyptiens le vénéraient d’ailleurs comme un dieu, au même titre que le chat. À la fin du XXème siècle, un croisement entre un serval mâle et une chatte a donné naissance à la race du savannah, lequel est actuellement le plus grand chat domestique au monde.

Serval allongé dans les hautes herbes de la savane

Les longues oreilles du serval lui permettent de ne jamais se faire surprendre

 2. Le caracal

 

Description et habitat

Le caracal est l’un des félins à avoir l’aire de répartition la plus vaste au monde. Si on le rencontre plus communément en Afrique australe et orientale, il est également présent au nord et à l’ouest du continent, au Moyen-Orient et dans le nord de l’Inde. Couvert d’une belle robe gris-fauve tirant vers le rougeâtre sur le dos, il est pourvu d’oreilles pointues terminées par de longs bouquets de poils, à l’instar du lynx (ceci lui vaut son surnom de “lynx du désert”).

Comportement de chasse

Excellent chasseur, le caracal peut effectuer des bonds de 3 mètres et attrapper des oiseaux au vol. Parmi ses proies habituelles, on retrouve le daman, le lièvre, le babouin et de petites antilopes. Il est lui-même la cible de nombreux prédateurs : les félins plus gros comme le lion, mais aussi le loup, la hyène ou encore le chacal. L’homme constitue également une menace pour lui car les éleveurs le chassent pour protéger leur bétail et l’activité humaine contribue à réduire son habitat.

Domestication

Le caracal a été domestiqué par l’Homme dès le Moyen-Âge. Ses qualité de chasseur étaient mises à profit par les aristocrates indiens et perses pour attraper des lapin, des lièvres et même de gros oiseaux.

Caracal marchant dans la savane

La savane est un des nombreux milieux habités par le caracal. Crédit Photo : Wikimedia Commons

 

3. Le chat sauvage africain

 

Description et habitat

Cette espèce de chat sauvage se retrouve principalement en Afrique du Nord, au Proche-Orient et dans la péninsule Arabique. En Afrique australe, il se rencontre également en Afrique du Sud. Plus docile et chétif que son cousin d’Europe, il est considéré comme l’ancêtre de nos chats domestiques et aurait été apprivoisé par l’homme dès le Néolithique. Il se distingue par son pelage ras et gris, rayé de noir au niveau des pattes et de la queue.

Comportement de chasse

De taille comparable au chat domestique européen (environs 60 cm de long sans la queue), mais pourvu de pattes plus longues, le chat sauvage africain chasse exclusivement de petites proies, telles que des souris, des rats, des oiseaux, des reptiles et des insectes.

Chat sauvage africain dans la savane, dans le top des félins d'Afrique

Difficile de distinguer le chat sauvage africain de nos boules de poils domestiques ! Crédit photo : Mpalalive

 

4. Le chat des sables

 

Description et habitat

Le chat des sables est un petit felin qui, comme son nom l’indique, vit principalement dans les zones désertiques. On peut le rencontrer dans tout le Maghreb, en Egypte, dans la péninsule Arabique et au Moyen-Orient. Il se reconnaît à sa tête triangulaire et à sa fourure claire qui lui offre un parfait camouflage au milieu des dunes.

Comportement de chasse

Durant la journée, le chat des sables reste dans son terrier, à l’abri du soleil écrasant du désert ; il ne sort chasser qu’à la nuit tombée. De même que son cousin le chat sauvage, sa taille chétive le conduit à se nourrir surtout de petits animaux : gerbilles, gerboises, lézards et insectes. Il lui arrive de s’attaquer également à des serpents tels que la vipère à corne en les assommant avant de les achever d’une morsure au cou. Le chat des sables étant l’un des plus petits félins vivants, il est lui-même la proie de plus gros prédateurs comme le loup, le caracal ou, s’il s’approche trop près de l’homme, le chien.

Chat des sables dans le désert, dans le top des félins d'Afrique

Avec son pelage, le chat des sables se fond dans le décor du désert. Crédit Photo : Wikimedia Commons

 

5. Le chat doré africain

Description et habitat

Ce cousin direct du caracal fait environs deux fois la taille d’un chat domestique et se distingue par son étincelant pelage brun-doré moucheté de tâches sombres. Habitant des denses forêts équatoriales d’Afrique centrale, il se répartit en particulier dans le bassin du Congo, mais aussi au Rwanda, au Burundi et en Ouganda.

Comportement de chasse

Extrêmement discret, le chat doré africain est très rarement observable dans la nature et on dispose, de fait, de peu d’informations à son sujet. C’est un chasseur nocturne et solitaire qui s’attaque surtout à de petites proies, telles que des rongeurs, des singes ou de petites antilopes mais aussi parfois des moutons, des chèvres et même des petits d’hylochères. Le félin subit la pression de l’activité humaine qui réduit son habitat naturel. Il peut être également chassé pour sa viande, notamment dans le bassin du Congo.

Chat doré africain dans la forêt vierge, dans le top des félins d'Afrique

Chat doré africain au coeur de la forêt vierge. Crédit photo : Laila Bahaa-el-din

 

6. Le chat à pieds noirs

Description et habitat

Plus petit félin d’Afrique, cette boule de poils gris rayés et tachetés de noir ne pèse que 1,6 kg et mesure entre 36 et 52 centimètres sans la queue. Comme son nom l’indique, il se distingue par la teinte sombre de ses solles plantaires. Adapté aux milieux semi-arides, son aire de répartition couvre l’Afrique du Sud, la Namibie et le Botswana. On le trouve notamment dans le karoo et dans le désert du Kalahari.

Comportement de chasse

Malgré sa taille chétive, le chat aux pieds noirs est l’un des chasseurs les plus meurtriers du monde animal. Dans la nature, il est exclusivement nocturne. Ses puissantes pattes avant lui permettent de se creuser un terrier où il reste caché à l’abri durant la journée. Son comportement est très proche de celui du chat des sables, dont il partage également les proies. Mais à la différence de ce dernier, le chat aux pieds noirs est impossible à domestiquer du fait de son caractère farouche et obstiné. Ceci peut être expliqué par le fait qu’il partage son habitat avec de nombreux grands prédateurs, savoir se défendre est donc essentiel à sa survie.

Chat à pied noir allongé, dans le top des félins d'Afrique

Sous cet air innocent se cache l’un des chasseurs les plus meurtriers du monde animal. Crédit photo : World Atlas

Pour admirer en vrai ces superbes prédateurs et bien d’autres créatures fascinantes, contactez-nous afin  d’organiser le voyage de vos rêves en Afrique.