par Gabriel sur April 13, 2018
10 min read

Les Maasaï sont ces hommes grands et fins, aux tuniques rouges et à la peau d’ébène, emblématique de l’Afrique traditionnelle et préservée. Ils ont su maintenir leurs coutumes et leur mode de vie malgré la colonisation et les nombreuses tentatives de les expulser de leur habitat séculaire : les grandes plaines de Tanzanie et du Kenya. Rhino Africa vous invite aujourd’hui à rencontrer, lors d’un safari inoubliable, ce peuple unique qui vit, aujourd’hui encore, en harmonie avec la vie sauvage de la savane.

Groupe de Maasai sautant en l'air

Lors de compétitions, les hommes maasaï doivent sauter le plus haut possible en gardant les pieds joints. Crédit Photo : Bjørn Christian Tørrissen

Présentation

Histoire

Comme de nombreux peuples d’Afrique australe et orientale, les Maasaï sont issus de la vallée du Nil. Ils ont ensuite migré jusqu’au sud de Kenya et se sont établis aux environs du XVème siècle dans un vaste espace s’étendant du Mont Kenya au Mont Kilimandjaro, en Tanzanie. Ce pays maasaï est l’une des plus belles destinations d’Afrique. Il abrite trois des Merveilles naturelles du continent : Le Kilimandjaro, la Grande Migration et le cratère du Ngorongoro. Sa superficie a été considérablement réduite lors de la colonisation britannique. Au lendemain des indépendances, une grande partie a également été transformée en réserves de chasses et en parc nationaux par les gouvernements des nouveaux États.

Éléphants marchant dans la savane avec la Mont Kilimandjaro en toile de fond

Le célèbre Mont Kilimandjaro marque la limite est du pays maasaï.

Mode de vie

La survie des Maasaï dépend encore essentiellement de l’élevage de bétail. Ils ont longtemps résisté aux pressions politiques qui visaient à leur faire adopter un mode de vie sédentaire, basé sur l’agriculture. Semi – nomades, ils se déplacent annuellement de part et d’autre de la frontière pour faire paître leurs troupeaux. Cette résistance a contribué à entretenir auprès des occidentaux une image positive des Maasaï. Depuis quelques années, le tourisme leur apporte une source de revenus complémentaire, entre spectacles de danse, vente d’artisanat et visites de villages.

Troupeau de bétail maasaï

Une ancienne croyance maasaï veut que le Dieu Enkai leur ait cédé tout le bétail de la terre pour assurer leur survie.

Culture

La société maasaï est patriarcale. Chaque tribu est dominée par un ancien qui agit comme un intermédiaire auprès du dieu Enkai. Il connaît les plantes médicinales et peut pratiquer la divination et la magie. Vers 15 ou 16 ans, les jeunes hommes subissent tous un rituel censé les faire passer de l’enfance à l’âge adulte. Ils sont circoncis puis partent vivre tous ensemble dans un Manyatta (village) isolé du monde des adultes. À leur retour, ils sont considérés comme des guerriers accomplis et ont le droit de se marier.

Jeunes guerriers maasaï en tenue d'apparât

Jeunes guerriers maasaï en tenue d’apparât. Crédit photo : softkenya

Apparence

Les Masaaï affectionnent les couleurs vives, notamment lors des fêtes et des célébrations. Les femmes arborent également de nombreux bijoux et subissent souvent des modifications corporelles (lobes d’oreilles percés et distandus par le poids des boucles d’oreilles, extractions des dents de devant). Très élégants, les moranes (jeunes guerriers) se tressent les cheveux et les teignent à l’aide de terre ocre, leur couleur répondant ainsi à celle de leur tunique.

Jeune guerrier maasaï en tenue d'apparât

Les moranes (jeunes guerriers) soignent beaucoup leur apparence. Crédit photo : masaiinfo.com

Pourquoi effectuer un safari en compagnie des Maasaï ?

Choisir d’effectuer un safari en compagnie d’un guide masaaï, c’est s’assurer de vivre une expérience à la fois passionnante et authentique. Les Maasaï sont réputés pour être des traqueurs exceptionnels. Ayant généralement grandi à proximité de la zone où ils opèrent, ils la connaissent comme leur poche. Un cri au loin, une trace à peine visible dans l’herbe suffiront à les mener sur la piste des animaux que vous souhaitez admirer.

Guides maasai lors d'un safari au Kenya

Les Maasaï sont toujours heureux de faire découvrir leur environnement à ceux qui savent l’apprécier. Crédit Photo : Wildland Adventures

Les guides maasaï qui travaillent pour les lodges du Masai Mara ont généralement obtenu l’accrédition KPSGA (Kenya Professional Safari Guide Association). Ils bénéficient donc d’un savoir encyclopédique sur les inombrables espèces qui constituent la faune et la flore africaine et l’équilibre qui les unit. Mais en tant que Maasai, ils pourront également vous enseigner les nombreuses légendes et croyances à travers lesquelles leur peuple interprète ces phénomènes naturels.

Prêtre masaaï lors d'une cérémonie

Prêtre masaaï lors d’une cérémonie. Crédit Photo : Unit 3 Africa Project

Les meilleurs lodges où rencontrer les Maasaï

Du Masai Mara au Kenya au Parc National du Serengeti en Tanzanie, nombreux sont les lodges qui proposent des expériences à la rencontre du fascinant peuple maasaï.

Elephant Pepper Camp

Elephant Pepper Camp est situé au sein de la Mara North Conservancy, une entité co-gérée par 11 camps partenaires et 800 propriétaires terriens maasaï. Son but est de concilier protection de la vie sauvage et maintient du mode de vie pastoral des Maasaï. La bonne répartition des revenus générés par le tourisme permet aux visiteurs d’admirer une grande diverisité d’animaux, dont les fameux “Big 5” et d’être en contact avec des communautés maasaï authentiques et prospères.

Guépard près d'un troupeau de Buffles, Mara North Conservancy

La réserve consacre une grande partie de ses revenus à la conservation des “Big 5”. Crédit photo : Elewana collection 2018

Le camp emploie à près de 80% des Maasaï issus des villages environnants. Il apporte un soutient sans faille aux habitants des plaines, reversant chaque année une redevance de 42 000 $ aux tribus qui possèdent le terrain sur lequel il est érigé. Ce revenu fixe leur permet de démarrer des entreprises locales et d’investir dans l’éducation des nouvelles générations.

Guerrier maasaï dans les plaines du Mara North Conservancy, Kenya

Travailler au sein du camp n’empêche pas les Maasaï de conserver leurs traditions ! Crédit photo : Elewana Collection 2018

Les employés maasaï du camp seront heureux de vous faire découvrir leurs communautés, moyennant le paiement d’un droit d’entrée modique. Certains d’entre eux vous inviteront sûrement à découvrir l’intérieur de leurs huttes, faites d’un mélange d’herbe et de bouse d’animaux. Vous pourrez également acquérir des objets artisanaux (bijoux, objets d’art…). N’hésitez pas à marchander !

 

Guerrier maasaï devant une manyatta

La Manyatta, qui désigne à la fois le village et la maison, est l’habitat traditionnel des Maasaï. Crédit photo : Go2Africatravel

Mara Serena Safari Lodge

Le Mara Serena Lodge se trouve au sein même de la réserve du Masai Mara, le sanctuaire animalier du Kenya. Perché au sommet d’une colline verdoyante, il profite de vues magnifiques sur la rivière Mara, qui serpente en contrebas. Il n’est pas rare d’y apercevoir des éléphants venant s’abreuver ou des hippopotames se rafraîchissant dans l’eau. La réserve mène depuis 20 ans un combat acharné contre le braconnage et les maladies qui menacent les animaux qu’elle abrite. Le fruit de cette lutte est la possibilité pour les visiteurs d’admirer une très forte concentration de “Big 5” ainsi que de nombreuses autres espèces. C’est également un spot privilégié pour observer le passage de la Grande Migration, phénomène naturel unique.

4 lions mâles au Masai Mara

Il n’est pas rare d’observer des groupes de lions mâles au Masai Mara. Crédit Photo : Werner Schmäing

La localisation privilégiée du Mara Serena Lodge vous permettra de partir à la rencontre d’une communauté maasai établie dans un village proche, ou Manyatta. Vous serez accueilli chaleureusement et invité à partager une boisson traditionnelle à base de lait caillé. Si vous êtes chanceux, vous aurez peut-être la chance d’assister à une cérémonie rituelle lors de laquelle un bouc ou un boeuf est sacrifié au dieu Enkai afin qu’il apporte santé et prospérité à la tribu.

Femmes maasaï entonnant un chant rituel lors d'une cérémonie

Femmes maasaï entonnant un chant rituel lors d’une cérémonie. Crédit Photo : Unit 3 Africa Project

Amboseli Porini Camp

À l’ombre de grands acacias, au sein d’une clairière sablonneuse, vous trouverez quelques tentes de toile à la décoration épurée, ainsi qu’une poignée d’employés souriants et chaleureux. Cette simplicité – qui n’exclut pas le confort – permet aux visiteurs de nouer immédiatement une relation intime avec la nature. Elle assure également un impact minimal sur ce territoire cédé par les tribus maasaï locale à la réserve de Selenkay, au nord du Parc National d’Amboseli, au Kenya. Ici, l’écologie passe par l’exclusivité. La réserve limite à 12 le nombre de visiteurs et nous ne croiserez jamais d’autres véhicules lors de vos excursions sur la piste des nombreux “Big 5” qui peuplent ce sanctuaire verdoyant.

Éléphants dans le Parc National d'Amboseli avec le Kilimandjaro en toile de fond

La promesse d’Amboseli : un safari “Big 5” avec le Kilimandjaro en toile de fond. Crédit photo: Cliff Rosenberg

Comme dans tous les autres camps et lodges du groupe Porini, le guide qui vous emmènera en safari est un Maasai ayant obtenu la prestigieuse accréditation KPSGA niveau argent. Mettez-vous sans crainte entre ses mains, il connaît aussi bien les recoins à éviter que ceux à voir absolument. Arborant fièrement sa fameuse tunique rouge, ils vous escortera au sein de son village. Vous pourrez y faire connaissance avec sa communauté, acquérir des objets d’art et assister à un spectacle de danse traditionnelle.

Touriste sautant au milieu d'un groupe de Maasaï

Les Maasaï vous traiteront vite comme l’un des leurs. Crédit photo : SafariDMC

Kikurumu Manyara Lodge

Quittez le Kenya pour l’un des joyau naturel de la Tanzanie : la région du Lac Manyara. Ce dernier est entouré de terres fertiles où foisonnent d’innombrables variétés de plantes et d’arbres. Vous aurez l’occasion de participer à des excursions ethno-botaniques organisées par le lodge, en compagnie d’un guide maasai. Ce dernier se fera un plaisir de vous décrire chacune des magnifiques espèces que vous pourrez observer.

Guerriers Maasaï dans la région du Lac Manyara, Tanzanie

Les Maasaï sont installés depuis des siècles autour du Lac Manyara. Crédit photo : Ws Safaru

Protégée et entretenue par les Maasaï, la région du Lac Manyara abrite également une faune exceptionnelle. L’animal emblématique de la zone est certainement le lion, qui a acquis ici la capacité de grimper aux arbres. Le Parc National du Lac Manyara est aussi connu pour son abondante population de flamands roses. Rassemblée sur les eaux du lac, celle-ci forme, avec le soleil couchant en toile de fond, un tableau des plus féériques.

Soleil couchant sur le lac Manyara

Ce n’est pas pour rien qu’Hemingway a décrit le Lac Manyara comme “le plus beau lac d’Afrique”. Crédit Photo : Siyabona Africa

Ngorongoro Serena Safari Lodge

Le Ngorongoro est également l’un des foyers de peuplement principaux des Maasaï en Tanzanie. On comprend pourquoi ! Issue de l’effondrement du cratère d’un volcan éteint il y a deux millions d’année, cette caldeira aux allures de terre promise abrite une biodiversité exceptionnelle. C’est dans les prairies volcaniques qui entourent le site que des communautés masaaï se sont peu à peu établies, trouvant là des terres fertiles pour faire paître leur bétail.

Zèbres, gnous et flamands roses au Ngorongoro, Tanzanie

L’extraordinaire biodiversité du Ngorongoro fait de lui un véritable jardin d’éden d’Afrique

Séjourner au Ngorongoro Serena Safari Lodge vous permettra de partir à la rencontre d’une de ces communautés lors d’une visite organisée par l’établissement. Vous aurez la chance de découvrir un authentique marché au bestiaux maasaï. Vous pourrez ainsi attester des célèbres talents de négociateurs des éleveurs de ce peuple.

Enfants maasaï en Tanzanie

Les enfants sont la chose la plus importante aux yeux des Maasaï, plus encore que leur bétail ! Crédit photo : elefant tour

 

Alors, convaincus ? Pour partir à la rencontre de ce peuple amoureux de la nature et découvrir bien d’autres merveilles, contactez-nous pour organiser dès maintenant l’aventure de vos rêves en Afrique.