par Garance Chassaing sur May 4, 2018
4 min read

Vous rappelez vous des chiens sauvages d’Afrique – aussi appelés lycaons ? Nous vous les avions présentés dans un précédent article avec toutes leurs caractérisitiques ; y compris leurs oreilles grand format.

Malheureusement cette espèce fait partie de la longue liste des espèces en danger avec seulement 450 animaux restant en Afrique du Sud. Mais nous avons récemment reçu une très bonne nouvelle ; de celles qui nous donne envie de garder espoir. Et quand on reçoit de bonnes nouvelles chez Rhino Africa, on les partage avec vous.

Opération de sauvetage des chiens sauvages d'Afrique au Mozambique par Wildlife ACT

18 avril 2018 ; 15 chiens sauvages d’Afrique ont été réintroduit au Mozambique. Crédit : Wildlife ACT

Opération de sauvetage des lycaons au Mozambique

Cela faisait 25 ans que les chiens sauvages d’Afrique avaient disparu du pays. Ce 18 avril 2018 une meute de 15 lycaons a été réintroduite dans le Parc National de Gorongosa suite à l’opération de sauvetage à l’initiative de l’organisation South African Wild Dog Advisory Group.

Neuf mâles et six femelles de la région du Parc National iSimangaliso, en Afrique du Sud, ont été déplacés par l’action de pilotes bénévoles pour rejoindre leur nouvelle maison au Mozambique. La famille a d’abord été regroupée dans une réserve naturelle où les animaux qui la composent se sont vu recevoir des soins et le vaccin contre la rage avant d’être endormis et transportés par les airs.

L’opération de sauvetage a été encadrée par des vétérinaires et autres membres des associations impliquées dont Wildlife ACT, association de conservation des espèces en danger et partenaire de longue date de Rhino Africa.

Bénévoles de WIldlife ACT utilisant un fusil chargé de sédatif pour endormir les chiens sauvages d'Afrique.

Les lycaons ont d’abord éte regroupés dans une réserve puis endormis à l’aide de fusils chargés de sédatifs. Crédit : Wildlife ACT

Pourquoi avaient-ils disparu du Mozambique ?

À cause de la guerre civile. Indirectement le long conflit de presque 20 années qui a secoué le Mozambique de 1977 à 1992 a causé le chaos dans toutes les institutions du pays notamment ses parcs nationaux. En conséquence : les réserves naturelles du pays ont été laissées sans aucun contrôle et les braconniers ont alors décimé la population de lycaons du pays.

Opération de sauvetage de chiens sauvages d'Afrique au Mozambique.

Une fois endormis, les chiens sauvages d’Afrique ont été transportés vers l’aéroport le plus proche. Crédit : Wildlife ACT

Répartition de la population des lycaons en Afrique

Il reste entre 3 000 à 6 000 chiens sauvages d’Afrique à travers le monde et environ 450 en Afrique du Sud. Aujourd’hui la plus forte concentration de lycaons se trouve en Afrique du Sud dans la région du KwaZulu Natal, après le Parc National du Kruger lui même. Face à ce chiffre fragile la nouvelle tribu de 15 lycaons a donc beaucoup de responsabilités sur les épaules. Leur mission ; repeupler le Mozambique de cette espèce animale autrefois disparue.

Opération de sauvetage des chiens sauvages d'Afrique au Mozambique.

Depuis le tarmac de l’aéroport, les chiens sauvages d’Afrique sont montés un à un à bord de l’avion. Crédit : Wildlife ACT

Pourquoi c’est important de maintenir les efforts et comment aider ?

Mais la responsabilité de ne jamais voir disparaitre les chiens sauvages d’Afrique est aussi la notre. Bien que la guerre civile soit terminée au Mozambique il reste quantité de menaces qui entravent la survie de l’espèce. Destruction de leur habitat naturel, pollution et maladies en plus de la persécution et l’action de braconnage des humains.

Les chiens sauvages d’Afrique sont malheureusement les grandes victimes de l’espèce humaine. Parfois pris dans des pièges, ces animaux sont si loyaux qu’ils se retrouvent à plusieurs coincés en tentant de sauver le premier attrapé. Face à tant d’injustices il y a des hommes et des femmes qui ont décidé de se mobiliser. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez aussi en faire partie.

Opération de sauvetage des chiens sauvages d'Afrique au Mozambique.

15 lycaons direction le parc de Gorongosa au Mozambique ! Crédit : Wildlife ACT

Soutenez Wildlife Act

Wildlife ACT envoie quantité de bénévoles comme vous et moi sur le terrain en Afrique pour consolider ses équipes déjà sur place. Leurs missions consistent principalement à sauver les espèces en danger à travers des actions de suivi et de relocalisation des animaux menacés dans des réserves naturelles du continent.

Surveillés de près, environ 60% de la population nationale de lycaons est suivie à l’aide de collier à émetteurs. Une équipe de véterinaires intervient alors une fois qu’un animal est repéré en danger ; comme ci dessous lors d’une opération d’un chien sauvage d’Afrique coincé dans un piège humain.

Opération et sauvetage à l'arrière d'un 4x4 d'un chiens sauvage d'Afrique, espèce en voie de disparition

Opération à l’arrière des 4×4 par les bénévoles et vétérinaires de l’association. Crédit : Wildlife Act

L’espoir comme moteur

Pourquoi on continue de se battre ? Parce que la population de chiens sauvages augmente depuis 20 ans. Doucement mais sûrement grâce à l’action d’associations qui ont décidé de ne pas laisser tomber. L’opération au Mozambique est un nouvel encouragement, une lueur d’espoir qui nous pousse à continuer les efforts.

Rhino Africa suivra de très près l’évolution de cette nouvelle meute au coeur de Gorongosa. On vous donnera des nouvelles de la famille très prochainement…