par Garance Chassaing sur August 7, 2018
3 min read

Henri Matisse disait qu’avec des “couleurs pures nous obtenons des réactions plus fortes“. Fallait-il que ce soit le gris bleu du ciel d’Etosha, le miel des plaines ou simplement la joie de me retrouver ici là, mais ce grand monsieur avait raison. Mes deux jours en Namibie étaient non seulement hauts en couleurs mais aussi une explosion d’émotions.

Ca m’a donné une idée – celle de vous parler des couleurs des plus beaux parcs nationaux d’Afrique. En s’inspirant du code couleur Pantone laissez moi vous conter la palette d’Etosha.

Bleu ciel d’hiver

C’est ce bleu calme et doux qui paradoxalement nous frappe dès notre arrivée. C’est un bleu qui tire vers le gris et la raison pour laquelle on le distingue si bien c’est parce qu’il constrate avec les vastes plaines ouvertes du parc. S’étendant sur 22 270 km2, Etosha est le havre des guépards qui aiment chasser dans ces grands espaces sans embûche.

Etosha Pantone série et un oryx sur fond de ciel bleu

On vous avait prévenu.

Blanc marais salant

La première couleur qui contraste avec ce bleu est le blanc. Le blanc du marais salant qui couvre 4 731 km2 de la surface soit près d’un quart du parc. En raison du changement de cap de la rivière qui l’alimentait ce dernier s’est asséché. Le Pan d’Etosha est visible de l’espace mais nous, nous sommes allés le voir de plus près.

Etosha Pantone série

Etosha Pantone série et un zèbre traversa,t une route de sel blanc

Jaune miel

C’est le jaune d’une végétation sèche. Etosha dispose d’un climat typiquement désertique avec des températures très chaudes la journée et des nuits froides pouvant parfois frôler le zéro. La température moyenne sur l’année est de 24 degrés. Le mariage des vastes plaines à perte d’horizon et des températures élevées crée ce phénomène géologique que l’on appelle mirage. Etosha est pour cette raison surnommé “The Place of Mirage” par les Namibiens.

Etosha Pantone série Etosha Pantone série et un springbock sur fond de savane dorée

Jaune sable

C’est le beige de la robe de la lionne que nous avons croisé sur le chemin du retour. Juste avant de quitter Etosha, cette merveille s’est présentée à nous, traversant une plaine de la même couleur et m’offrant le plus beau camaïeu de ce safari. Etosha est le havre de 4 des Big 5 : le lion, le léopard, l’éléphant, le rhinocéros (noir et blanc) excluant le buffle. Les terres sont trop arides pour être la terre d’exil de ces derniers qui ont besoin de nombreux points d’eau et d’herbes fraîches et verdoyantes.

Etosha Pantone série

La lionne était enceinte ou venait de donner naissance à des petits compte tenu de son ventre arrondi.

Rose coucher de soleil

Il y aussi ces fleurs séchées dans les tons prune, rose et caramel qui viennent rajouter une pointe de couleur à la palette d’Etosha. Elles explosent avec le soleil couchant comme le soir de notre premier jour où nous avons pu voir trois chacals se disputer puis se réconcilier dans ces hautes herbes.

Etosha Pantone série
Etosha Pantone série

Les couleurs des chaudes nuits d’été à Etosha.

Début d’une longue série, les Pantones d’Afrique est une façon différente de dépeindre les joyaux de notre continent. Chaque parc national en fonction de sa faune et sa flore se décline dans des teintes différentes. Partons à la découverte de leur palette de couleurs ensemble.

Si vous souhaitez voir ce kaléidoscope de couleurs de plus près vous pouvez contacter nos conseillers de voyage français pour planifier votre aventure en Namibie.

Je vous présente les animaux que j’y ai rencontré ici !

À bientôt en safari.