par Garance Chassaing sur August 2, 2018
3 min read

Tout le monde connait la Namibie pour ses déserts lunaires et ses dunes sensuelles, pour ses kilomètres de routes poussiéreuses – aussi. Mais avec seulement 48 heures devant moi j’ai choisi de me rendre à Etosha. Autre paradis du pays, ce parc national abrite 4 des Big 5 et une foule d’animaux difficile à oublier. Car la Namibie c’est l’art du safari – aussi. Quand je me retrouve face à un animal sauvage, j’ai le coeur en suspension. J’avais envie de vous transmettre un peu de cette emotion en vous présentant à ces 20 majestés croisés sur ma route.          48h en Namibie, mais des souvenirs par milliers.

Allez viens, je te fais voyager.

1. En Namibie il y a beaucoup de traffic

Zèbre traversant la route dans la Parc National d'Etosha en Namibie.

Mais on tient le coup, on essaie.

2. Mais parfois la voie se dégage

Springbock croisée lors d'un safari à Etosha en Namibie.

Et on peut enfin respirer.

3. On a finalement réussi à rouler 400km jusqu’à Etosha

Oiseau multicolore rencontré dans un safari à Etosha en Namibie.

En s’inspirant de la migration des oiseaux.

4. Sans compter tous les arrêts pour se désaltérer

Rhinocéros noir en Namibie, safari à Etosha

À l’image de ce rhinoéros noir, animal majestueux en danger d’extinction.

5. Sur la route on a pas oublié de s’arrêter pour admirer la vue

Safari à Etosha et Calao leucomèle au sommet d'un arbre en Namibie.

Et prendre de la hauteur.

6. On a regardé partout, même derrière-nous

Safari à Etosha et Springbock dans la savane dorée.

Dans le rétroviseur à commencer.

7. Non vraiment parfois il faut savoir regarder derrière soi

Il faudrait pas rater ça.

8. Bref, on a fini par arriver

Safari à Etosha et éléphant, Big 5 africain.

En faisant notre grande entrée.

9. Et alors on y a vu…

Des couples amoureux

10. Du type, beaucoup d’entre eux

La vie à deux c’est mieux.

11. Parfois ils se prenaient le bec

Bataille entre deux zèbres à Etopsha en Namibie.

Ou plutôt les naseaux.

12. Au point de se tourner le dos

Safari à Etosha et panorama avec girafe et éléphant près d'un point d'eau.

“Je t’aime moi non plus”, on l’a connait celle-là.

13. Mais ils finissaient toujours par se réconcilier

Même à Etosha on connait les fins hollywoodiennes.

14. Mais malgré tous leurs efforts…

Quelqu’un leur a volé la tête d’affiche.

15. Bon, ça nous a moyennement rassuré

On est restés comme figés.

16. Bref, on peut dire qu’on a bien rigolé

Un éléphant souriant à Etosha en Namibie lors d'un safari Big 5.

Pas vrai ?

Le Parc National d’Etosha est un joyau au coeur de la Namibie couvrant une surface de 22 912 km2. C’est autant d’occasions de croiser la route d’un guépard, extrêmement nombreux dans la région ou celui d’une tribu de lions sur fond de savane couleur du sable. À seulement 400km de la ville de Windhoek, Etosha est un véritable oasis de vie sauvage au coeur d’un pays désertique. On l’appelle la “Place des Mirages” pour son marais salant d’un blanc éclatant visible depuis l’espace. Moi j’ai préféré le voir de plus près.

J’ai été boulversée par mes rencontres mais aussi par la beauté des paysages. Si vous souhaitez vous aussi découvrir la Namibie vous pouvez contacter les consultants de voyage francophones qui seront ravis de vous organiser votre voyage de rêve.

Rhinocéros noir dans le Parc National d'Eotsha en Namibie.

Oh et j’allais oublier le plus important.

Etosha c’est aussi ma première rencontre avec le rhinocéros noir, animal spirituel de Rhino Africa. Un choc quand on sait qu’il ne reste que 3700 rhinocéros noirs dans le monde, dont 1400 en Namibie. Me retrouver face à cet animal en danger m’a rappellé toute l’importance de le protéger. J’ai écris il y a plusieurs semaines sur l’association Save The Rhino Trust qui sauve les rhinocéros noirs de Namibie.

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez les aider.