par Garance Chassaing sur November 15, 2018
3 min read

Charles Baudelaire a un jour écrit : “Les parfums, les couleurs et les sons se répondent“. Au nord de l’Afrique du Sud, dans la réserve privée de Sabi Sand, il est difficile de savoir si c’est le chant des oiseaux arc-en-ciel qui fait écho au doré des plaines ou l’inverse ? Reste qu’il y reigne une atmosphère indescriptible qui nous saisit dès les portes d’entrée de la réserve et ses 65 000 hectares de vert, bois et ocre…Quelque chose que l’on peut difficilement décrire avec les mots.

Tentons avec les couleurs.

Couleur Miel Panthère

Sabi Sand est réputée pour ses léopards, nombreux dans la région. Pour les admirer il faudra alors lever les yeux vers les branches ombragées des arbres millénaires de la réserve. Ces félins aiment monter leur proie à la cime des arbres pour éviter que l’on ne vole leurs trophées. Pour leur rendre hommage la première couleur dont je me souviens c’est le miel de leur robe – qui ne fait que mieux ressortir le vert pistache de leurs yeux. Hypnotisant.

Couleur Gris Rhino

Les rhinocéros, nos grands copains. Dans la réserve de Sabi Sand vous croiserez le chemin des rhinocéros blancs le plus souvent car ces derniers sont plus nombreux que le très rare rhinocéros noir, peu présent dans la région. Malgré la différence de nom les deux espèces sont d’une couleur relativement similaire : un gris cendré qui fait écho à celui des arbres morts.

Gris souris

On dit des éléphants qu’ils craignent les souris pourtant ils ont en commun leur robe. Du moins la couleur. Celle d’un ciel orageux et menaçant. Loin, très loin du comportement de ces mamifère sages, ronds et attendrissants. Nous avons eu la chance de voir un troupeau d’une vingtaine d’entre eux se regrouper pour aller boire à un point d’eau sous la lumière de la lune. Un trop plein d’émotions.

Couleur vert émeraude

Après la saison des pluies qui a lieu d’Octobre à Mars, la réserve se teinte d’un vert profond et se couvre d’une végétation dense. Spectacle des sens entre couleurs et matières ; le jeux de l’observation des animaux n’est que plus intrigeant. Il vous faudra être attentif pour spotter entre les branchages un léopard, un lion ou encore les antilopes. J’ai choisi le vert émeraude pour décrire un joyau de nature vierge.

Couleur ciel d’hiver

Le ciel de ce côté du monde a quelque chose de doux et d’apaisant nous offrant comme une parenthèse dans un monde bien souvent agité. En dehors de ses couchers de soleil et ses teintes de feu crépitant on admire son bleu pastel sur lequel contraste la tête des animaux qui cotoîe le ciel. Comme cette girafe.

Les Pantones d’Afrique est une façon différente de dépeindre les joyaux de notre continent. Chaque parc national en fonction de sa faune et sa flore se décline dans des teintes différentes. Partons à la découverte de leur palette de couleurs ensemble.

Pour découvrir la palette de couleurs du Parc National d’Etosha en Namibie, c’est pas ici.

À bientôt en safari !